Vous allez franchir le pas et ouvrir votre futur commerce. Si vous lisez cet article, vous savez déjà quel type de commerce vous allez tenir : commerce de bouche, boutique de prêt-à-porter, fleuriste, salon de coiffure, etc. Nos conseils ne porteront donc pas sur le choix de votre activité mais plus sur des questions pratiques auxquelles on ne pense pas toujours lors de la création de son activité commerciale.

Le local de votre commerce

Il s’agit d’un élément essentiel pour la réussite de votre activité. Votre commerce est le lieu au sein duquel vous allez réaliser vos ventes (ou une partie d’entre elles si vous optez également pour une boutique en ligne), rencontrer vos clients, donner vie à votre entreprise.
Il convient donc de prendre en compte les points suivants lors du choix de votre local et de son aménagement :

  • L’emplacement d’un commerce est essentiel pour sa réussite : il doit être facilement accessible. S’il n’est pas en centre-ville, assurez-vous qu’il est bien desservi par les transports en commun ou à proximité de places de stationnement (idéalement gratuites). N’hésitez pas à contrôler les types de commerces déjà implantés dans cette zone afin de vérifier que vous ayez bien la même clientèle cible.
  • Les travaux à effectuer avant l’ouverture : assurez-vous que votre zone d’encaissement ait bien plusieurs prises électriques à proximité, vérifiez que l’éclairage est suffisant, assurez-vous que les normes soient bien respectées (notamment pour les cuisines des restaurants), prévoyez une salle de pause pour vos employés et éventuellement des vestiaires, etc.
  • Le choix des équipements : caisse enregistreuse ou logiciel de caisse sur ordinateur ? Pourquoi ne pas opter pour un écosystème de services qui vous permettra une gestion optimisée de votre activité commerciale ? Il inclura notamment les TPE pour les paiements par carte bancaire, les imprimantes de bons pour les restaurants, les bornes de commande, etc.
  • L’aménagement du commerce : si vous vendez des produits en rayonnage, prévoyez des allées suffisamment larges pour que les clients puissent se croiser. Pour les restaurants et les bars, évitez de trop rapprocher les tables afin de garantir à vos clients une certaine intimité.
  • La sécurité du commerce : n’hésitez pas à investir dans un dispositif de télésurveillance afin de sécuriser au mieux votre local professionnel.

Organisation du travail

Anticipez vos journées de travail afin de mettre en place une organisation qui vous permettra d’être rapidement opérationnel. Définissez les moments où votre magasin sera susceptible d’accueillir le plus de clients : durant la pause déjeuner si vous êtes situés dans un quartier d’affaires, à la sortie des classes si vous êtes à proximité d’un établissement scolaire, etc. Le but est de prévoir du personnel en nombre suffisant pour absorber le flux de clients et éviter des temps d’attente trop important.
Optimisez les temps calmes pour prendre de l’avance sur les tâches de gestion et de comptabilité.
Gardez un œil régulier sur les statistiques de votre logiciel de caisse : ils vous donneront de précieux indices pour connaître les horaires de pointe dans votre commerce, le panier moyen, les produits les plus vendus, etc. et ainsi mettre en place des actions correctives si besoin.