A l’heure où l’offre se multiplie en ligne, les commerçants qui ont une boutique physique doivent veiller, non seulement à la qualité de leurs produits et/ou de leurs prestations, mais aussi à la qualité de l’expérience que va vivre le client au sein leur commerce. Choisir d’acheter dans un magasin implique que l’on est à la recherche d’un accompagnement, de conseils ou au moins d’une expérience d’achat plus personnelle. Mais les boutiques physiques souffrent parfois d’un reproche assez récurrent : le temps d’attente aux caisses. Le moment du paiement peut être long et provoquer l’abandon de l’acte d’achat. Qui n’a jamais reposé des articles en constatant la queue qui s’étirait devant les caisses ? Heureusement, les commerçants disposent de nombreux outils pour proposer un encaissement facilité afin que ce moment crucial ne vienne pas ternir l’expérience que le client a vécue au sein de leurs magasins. Il ne faut pas oublier que ce sera le dernier souvenir qu’il aura de son passage dans le commerce.

Qu’est-ce qu’un encaissement facilité ?

Faciliter l’encaissement ne se limite pas à réduire le temps d’attente aux caisses. Bien entendu, ce point est crucial et doit être l’un des premiers à être abordé dans la mise en place d’un encaissement facilité. Mais, outre la durée de l’encaissement, une expérience positive pour le client passe par :

  • l’acceptation de plusieurs modes de paiement : certains clients ne jurent que par le sans-contact alors que d’autres préfèrent régler par chèque, espèces ou carte cadeau ;
  • une interaction conviviale et personnalisée avec la personne en charge de l’encaissement : l’achat dans un magasin repose sur des interactions sociales contrairement à un achat en ligne ;
  • une gestion fluide des passages en caisse : il faut que la queue soit maitrisée et que le client n’ait pas la sensation que n’importe qui peut passer devant lui.

Comment mettre en place un encaissement facilité ?

Voici quelques conseils pour faciliter le moment de l’encaissement pour les clients et pour vos employés :

  • utiliser du matériel adapté comme :
    • des caisses enregistreuses tactiles qui rendent la saisie des produits et/ou des prestations plus rapides ainsi que l’encaissement ;
    • des TPE mobiles pour un encaissement à la table pour les commerces comme les bars ou les restaurants ;
    • un monnayeur de caisse pour faciliter le paiement en espèces, limiter les erreurs de rendu monnaie et réduire le temps passé à compter les pièces et les billets ;
  • adapter le planning des employés à l’affluence en magasin ;
  • proposer un paiement sans contact dès que la somme des achats le permet ;
  • accepter les cartes cadeaux les plus populaires ;
  • agrémenter la file d’attente de présentoirs pour des achats complémentaires.