Si votre activité a été impactée par la crise sanitaire actuelle, et notamment par le confinement, vous pouvez peut-être prétendre à une aide du gouvernement destinée à soutenir les TPE qui souhaitent développer la numérisation de leur activité. Plusieurs postes de dépenses sont éligibles à cette aide d’un montant de 500 euros, dont certaines prestations ou certains produits proposés par JDC. N’hésitez pas à contacter un de nos conseillers pour vérifier que votre entreprise peut bénéficier de cette aide gouvernementale.

 

Un soutien pour les TPE impactées par la crise sanitaire actuelle

Les conséquences économiques de la pandémie de la Covid-19 conduisent les entreprises, et notamment les commerçants, à adapter leur activité pour limiter les pertes et maintenir une source de revenus. Parmi les solutions qui peuvent être mises en œuvre, la numérisation de certains outils ainsi qu’une diversification des prestations en travaillant sur la présence en ligne de l’entreprise sont des choix très pertinents.
Mais la digitalisation de son activité a un coût qui peut être difficile à supporter pour certaines TPE dans le contexte économique actuel. Parmi toutes les aides mises en place pour les commerces par le gouvernement, l’une d’elle peut permettre à des entreprises de passer le cap du numérique et ainsi les aider à sauver leur activité.
Un décret paru le 27 janvier 2021 détaille les conditions d’éligibilité pour cette aide financière de 500 euros destinée à aider les entreprises qui veulent s’ouvrir au numérique. JDC vous accompagne pour déterminer si vous remplissez les conditions pour bénéficier de cette aide du gouvernement.

 

Les dispositifs concernés par cette subvention pour la transition numérique des TPE

Cette aide gouvernementale peut servir à financer un certain nombre de produits et/ou de services ayant vocation à accompagner l’entreprise dans la digitalisation de son activité. Elle concerne principalement 3 domaines :

  • La gestion : l’installation d’un logiciel de caisse, de gestion des stocks et des commandes peut ouvrir droit à l’aide du gouvernement. C’est notamment le cas du logiciel Kezia II et de nos caisses enregistreuses qui sont dotées de telles fonctionnalités. Leurs solutions informatiques qui permettent de gérer les réservations ou les prises de rendez-vous sont également incluses dans les outils numériques de gestion éligibles à cette aide.
  • La vente (et la promotion de l’activité) : pour les entreprises qui souhaitent vendre sur internet (avec livraison ou en click & collect). L’aide du gouvernement concerne les solutions de paiement en ligne, la création d’un site internet ou d’une simple plateforme de commande ainsi que tous les services pour augmenter la visibilité de l’entreprise sur Internet. Là encore, les services proposés par JDC peuvent être éligibles à cette aide comme Foxorder grâce auquel vous pouvez doter votre entreprise d’un site internet personnalisé et dédié à la vente en ligne (à emporter ou en livraison).
  • La relation client : les outils permettant de rester en contact avec ses clients malgré une fermeture ou des horaires d’ouverture réduits peuvent donner droit à l’aide du gouvernement. Il s’agit, par exemple, des outils d’envoi de newsletter ou d’e-mailing.

L’aide gouvernementale peut aussi financer les services d’un consultant dont la mission est d’accompagner l’entreprise dans sa transition numérique.