Aujourd’hui, ouvrir un restaurant représente un grand défi avec le contexte actuel entre la pandémie et la difficulté de recruter du personnel. Cependant, un type d’établissement semble tirer son épingle du jeu et se développe de plus en plus. Il s’agit des dark kitchens ou encore ghost kitchens. Concrètement, ce sont des restaurants sans salle pour accueillir et servir les clients. Tout se fait en ligne et en livraison à domicile.

Pourquoi ouvrir une dark kitchen ?

L’ouverture d’une dark kitchen offre de nombreux avantages par rapport à un restaurant traditionnel :

  • L’emplacement : vous n’avez pas besoin de vous trouver dans un quartier populaire avec des loyers aux prix élevés. Il est possible d’excentrer votre établissement afin de bénéficier de loyers plus modérés ou d’une plus grande superficie pour votre cuisine.
  • Le nombre de salariés : vous n’avez besoin que d’une équipe en cuisine et, éventuellement, en livraison si vous optez pour une prestation en interne. Vous n’aurez pas à embaucher du personnel pour le service en salle, ce qui fait une économie appréciable.
  • La superficie : votre local sera moins grand qu’un restaurant classique tout en ayant la possibilité de profiter d’une cuisine de plus grande taille.
  • Des formalités réduites : vous ferez face à moins d’obligation qu’un restaurateur traditionnel car vous n’accueillez pas du public.

3 conseils pour ouvrir une dark kitchen

Le choix de l’emplacement

La viabilité de votre entreprise va dépendre de la qualité de votre cuisine mais aussi de vos délais de livraison. Il faut donc prendre en compte l’accessibilité de votre local lors du choix de votre emplacement. Vous devez être à proximité d’un périphérique ou de voies de circulation qui permettent de rejoindre facilement les principaux quartiers de la ville.

S’équiper d’un écosystème de services

La présence sur internet est indispensable car c’est là que votre carte sera consultable et que les commandes pourront être passées pour la plupart. L’idéal est d’opter pour un écosystème de services. Cela signifie que votre logiciel de gestion est relié à votre site internet pour la prise des commandes mais aussi à vos cuisines pour l’impression des bons, etc.
N’hésitez pas à contacter les équipes de JDC qui pourront vous présenter nos différents équipements et services adaptés à cette activité.

Ne pas négliger la communication

En ouvrant une dark kitchen, vous avez un désavantage par rapport à un restaurateur classique. Vous n’avez pas de visibilité directe de la part de vos futurs clients. Ces derniers ne vont pas s’arrêter regarder votre menu ou votre façade. Vos voisins ne sauront peut-être même pas qu’une dark kitchen vient d’ouvrir ou s’en douteront après avoir vu les livreurs partir.
Il est donc essentiel de communiquer sur l’ouverture de votre établissement :

  • distribuez des flyers notamment au niveau des entreprises afin de cibler les salariés pour leur pause déjeuner
  • soyez présent et réactif sur les réseaux sociaux
  • n’oubliez pas les médias traditionnels : de nombreuses personnes écoutent la radio ou lisent les journaux.