Ces derniers mois, les habitudes de consommation des Français ont changé, tout comme les offres des commerçants. Il a fallu s’adapter aux contraintes liées aux mesures sanitaires, aux fermetures, etc. Un des changements majeurs est le développement du Click and Collect. Ce mode de consommation existait avant mais n’était pas très développé en France. Aujourd’hui, il concerne l’ensemble des commerçants et non plus uniquement les restaurateurs. Le Click and Collect s’applique aussi aux magasins de déco, de prêt-à-porter, de bricolage, etc. Mais est-ce temporaire ou ce phénomène perdurera-t-il après la pandémie de la Covid-19 ? Bien entendu, nous ne pouvons pas répondre de manière catégorique à cette question. Mais plusieurs éléments nous laissent penser que le Click and Collect continuera d’exister après. En effet, il répond à une demande croissante des clients et permet aux commerçants d’ajouter une nouvelle offre de services à leur catalogue et de toucher une nouvelle clientèle.

Le Click and Collect, un atout pour les commerçants

Initialement, le Click and Collect était principalement associé à la restauration. Cela a permis à de nombreux restaurateurs de garder le contact avec leurs clients durant leur fermeture au public et de continuer à maintenir un minimum d’activité. Il s’est rapidement étendu à de nombreux autres secteurs d’activité, notamment ceux considérés comme non-essentiels durant les différents confinements.
Alors qu’on tend à un retour vers une vie plus normale dans les prochains mois, faut-il que les commerçants continuent à proposer le Click and Collect ? Plusieurs éléments doivent être pris en compte comme :

  • le coût de fonctionnement de cette offre : les commerçants se sont, pour la plupart, déjà équipés de matériels permettant de proposer cette prestation. C’est le cas notamment des caisses enregistreuses et des logiciels de caisse proposés par JDC qui permettent d’intégrer le Click and Collect dans son activité. Par ailleurs, un grand nombre d’entre eux ont également mis en place une interface de commande en ligne (par exemple, notre service de création de sites personnalisés de commande en ligne Foxorder pour les restaurateurs). En conséquence, le coût de mise en place et de fonctionnement est assez minime. A noter, en plus, que le Click and Collect n’engendre aucun frais de livraison puisque c’est le client qui se déplace pour retirer sa commande ;
  • la demande des clients : la clientèle a pris l’habitude de ce nouveau mode d’achat. Certains clients y resteront fidèles. Il est important pour les commerçants de sonder leur clientèle pour savoir quelle est son souhait et de regarder également les chiffres générés par cette offre, une fois que les conditions d’ouverture normales seront revenues. En effet, la clientèle habituelle peut préférer acheter en magasin. Mais des clients ponctuels peuvent opter plus facilement pour le Click and Collect et générer ainsi un chiffre d’affaires à ne pas négliger.

Quelles sont les attentes des clients ?

Le Click and Collect répond aux demandes des consommateurs. Selon une idée reçue, cette offre serait particulièrement demandée par les jeunes actifs qui vivent en ville. En pratique, on remarque que les catégories de clients qui se sont mis au Click and Collect et qui comptent conserver en partie ce mode de consommation sont variées. Celui-ci est particulièrement pratique pour les ruraux qui doivent parfois faire plusieurs kilomètres pour leurs achats. Avec le Click and Collect, pas de mauvaises surprises à l’arrivée comme une absence de stock. L’achat est validé en amont.
Il nous semble que le Click and Collect, développé en réponse à la situation exceptionnelle à laquelle nous sommes confrontés, a de grandes chances de perdurer après. Il répond aux nouvelles attentes des consommateurs et des commerçants.