Bien que l’heure ne semble pas encore à la réouverture des bars et des restaurants, restons positifs et anticipons le jour où vous pourrez de nouveau accueillir des clients dans votre établissement. Si vous servez de la bière à la pression, vous avez surement remarqué que vous subissez des pertes assez importantes. On estime que pour une consommation annuelle de 100 hectolitres (soit 300 futs de bière), ce sont un peu moins de 6 000 demis qui partent en perte (soit un cout moyen de 4 300 euros) ! Cela commence donc à chiffrer. Voici quelques conseils pour réduire les pertes de bière dans votre bar.

1. Bien gérer votre stock de fûts de bière

La bière se périme. Pour éviter de devoir jeter le contenu d’un fût entier, n’oubliez pas de bien faire votre roulement en observant la technique FIFO (First In, First Out). Concrètement quand vous recevez vos nouveaux fûts, placez-les derrière les anciens de telle sorte que le fût arrivé en premier soit le premier à être utilisé.

2. Utiliser des outils pour limiter les erreurs de commande et de préparation

C’est l’heure du grand rush. Votre barman est submergé par les commandes lancées soit oralement par les serveurs, soit sur des bouts de papier illisibles. Résultat : des pressions tirées en trop et qui finiront en pertes ou en offert. Il existe aujourd’hui des outils de commande qui permettent d’éditer des tickets directement au niveau du bar pour un meilleur suivi des commandes. Pour cela, il suffit de munir vos équipes en salle d’une tablette de prise de commande et d’installer une imprimante au niveau du bar pour que les bons soient automatiquement édités pour le barman.
Il existe également des outils de gestion de la bière comme celui proposé par JDC. Il permet un dosage très précis de la bière. Avec un fût, vous réalisez exactement 117 pressions de 25 cl. 5 dosages sont enregistrés pour pouvoir réaliser toutes les boissons commandées. Il vous alerte quand vous êtes en fin de fût. Il offre également une meilleure maîtrise des coulages, ce qui signifie moins de pertes.

3. Et si vous passiez au libre-service ?

JDC propose également des solutions de bières pression en libre-service. Plus d’erreurs de caisse possibles. Moins de perte. Tout est automatisé. A vous de choisir le mode de fonctionnement qui convient le plus à votre établissement :

  •  Le client reçoit une carte qu’il crédite de la somme qu’il souhaite et utilise cette carte pour se servir des pressions au niveau des tireuses en libre-service.
  • Le client utilise une carte qui enregistre les boissons servies et règle la note en partant : cette solution est plus adaptée aux événements en groupe.

Demandez conseil à un expert JDC pour choisir la solution qui convient le mieux à votre débit de boissons.