En tant que commerçant, vous avez obligatoirement connu plusieurs journées avec des écarts de caisse. Ces derniers peuvent parfois être importants et remettre en cause le bénéfice de la journée. Il est donc essentiel d’éviter au maximum de se retrouver avec des erreurs de caisse. Il est possible de les limiter, voire même de les éviter en agissant sur les 3 points suivants :

L’équipement

Les solutions d’encaissement modernes permettent de réduire de façon efficace le risque d’erreur lors du rendu monnaie ou lors de l’encaissement des produits. Les tarifs de ces derniers sont enregistrés dans le logiciel de caisse, ce qui évite de facturer le mauvais prix. Lors des paiements en espèces, les caisses enregistreuses tactiles permettent aux vendeurs d’avoir le montant à rendre indiqué de façon claire et lisible.

Mais cela n’empêche pas l’erreur humaine, comme confondre deux pièces, rendre deux billets au lieu d’un, etc. Pour éviter les erreurs de caisse de ce type, il est possible d’installer un monnayeur de caisse automatique. Lorsque le client paie en liquide, il insère le ou les billets ainsi que la ou les pièces dans cet appareil qui rend ensuite la monnaie sans qu’aucun argent liquide ne soit manipulé par le vendeur.

Le personnel

Limitez le nombre de personnes pouvant effectuer les encaissements, notamment sur une même caisse enregistreuse. Il convient de ne pas laisser une caisse sous la responsabilité de n’importe quel employé. Il est important de bien répartir les rôles afin que chaque personne en charge des encaissements gère sa propre caisse. D’une part, cela responsabilise les personnes affectées aux encaissements. D’autre part, moins il y a de monde qui manipule l’argent d’une caisse, moins il y a de risques de voir apparaître des écarts entre le fonds de caisse réel et attendu en fin de journée.

Les moyens de paiement

Pour éviter les erreurs de caisse, il convient aussi de limiter les paiements en liquide. En effet, ce sont eux qui sont à l’origine de la majorité des écarts de caisse. Il est donc recommandé d’accepter le paiement sans contact par carte bancaire, ce qui amène les clients à utiliser leur carte même pour des petits montants. Cela permet ainsi de réduire le volume d’espèces dans les caisses enregistreuses.