Pratique courante chez les primeurs, les bouchers, les fromagers et les poissonniers, la vente au poids se développe dans d’autres secteurs commerciaux assez inattendus comme la restauration ou le prêt-à-porter. Ce pari risqué peut porter ses fruits s’il fait l’objet d’une stratégie de vente cohérente qui permet de limiter les pertes et fidéliser la clientèle.

Une pratique commerciale courante dans certains secteurs

Acheter ses fruits et ses légumes au poids est une évidence. C’est également le cas pour la viande, le poisson, le fromage, etc. Le prix de ces produits est fixé au kilo ou aux 100 grammes. Les commerçants utilisent alors des balances poids-prix pour imprimer des tickets indiquant le tarif à payer.

Une offre innovante dans certains commerces tels que des restaurants et des magasins de prêt-à-porter

La vente au poids s’est déjà exportée au niveau des loisirs créatifs. De nombreux commerces vendent perles et autres accessoires au poids. Mais cette technique de vente s’étend dorénavant à des secteurs où elle n’était pas attendue, créant ainsi un effet de surprise. La curiosité des clients pour ce nouveau mode de fixation des prix va les conduire à fréquenter une première fois l’établissement. Le challenge consiste alors à les faire revenir.

Quels sont ces nouveaux commerces optant pour la vente au poids ? Il s’agit de restaurants ou de magasins de prêt-à-porter. Les restaurateurs ayant opté pour cette technique de vente estiment limiter les pertes puisque les clients se servent raisonnablement afin de payer le juste prix. Ces commerçants d’un nouveau genre évoquent également les économies salariales puisqu’ils ont besoin de moins de personnel.

Mais une fois l’effet de surprise passé, il est impératif de proposer des produits de qualité afin de fidéliser la clientèle. Il est également essentiel de réussir à lisser les prix afin de sortir une marge cohérente. En effet, ces nouveaux commerces vendent des produits à un même prix au poids alors qu’ils n’ont pas toujours le même coût de revient. Il est donc important de bien calculer ses marges.