Les restaurateurs sont généralement à la recherche de solutions pour gagner du temps dans la prise de commande, limiter le risque d’erreurs et optimiser l’expérience des clients. Un terminal de prise de commande peut être un choix judicieux pour répondre à ce besoin et optimiser le processus en place. Il s’agit d’un appareil Bluetooth qui permet d’enregistrer directement les commandes des clients dans le logiciel de caisse. Mais il n’est pas toujours évident de choisir le bon équipement pour son restaurant. Comment faire son choix parmi les différents modèles proposés ? Dans cet article, nous allons vous indiquer les critères à prendre en compte si vous avez décidé d’équiper vos serveurs d’un tel appareil.

Pourquoi équiper son équipe en salle d’une tablette de commande ?

Opter pour un terminal de prise de commande pour son restaurant peut se révéler bénéfique sur plusieurs points :

  • réduire le risque d’erreur : les bons manuscrits ne sont pas toujours lisibles et peuvent être sources de mauvaise interprétation du personnel en cuisine. Avec ce type de tablette, il n’y a plus d’erreurs possibles en ce qui concerne les plats commandés. Par ailleurs, certains serveurs prennent encore les commandes de tête sans support. Mais la mémoire n’est pas toujours infaillible et il peut arriver que certains éléments de la commande passent à la trappe. Le recours à un terminal de saisie tactile va considérablement réduire les erreurs de commande ;
  • gagner du temps : avec un appareil tactile, les serveurs n’ont qu’à cliquer sur les éléments de la carte qui sont commandés par les clients. Ils ne perdent pas de temps à écrire. Ils ont également sous les yeux les choix d’accompagnement, de sauces, etc. ;
  • communiquer directement avec la cuisine : certains terminaux de prise de commande peuvent être couplés avec une imprimante de bons située dans la cuisine.

Les critères de choix d’un terminal de prise de commande en restauration

La taille de l’écran tactile

L’écran ne doit pas être trop petit pour que la saisie soit rapide et facile. Un écran de 4 ou 5 pouces suffit. Il ne faut pas non plus qu’il soit trop imposant et qu’il gêne le serveur dans son service.

Les dimensions et le poids de ce périphérique Bluetooth

Ce critère rejoint le précédent. Il faut opter pour un appareil de saisie de commande qui ne soit pas trop lourd et dont les dimensions lui permettent de se ranger facilement dans une poche ou dans un tablier afin de ne pas entraver les gestes des serveurs.

L’autonomie de la batterie

Si votre terminal de prise de commande vous lâche en plein service à cause d’une faible autonomie, vous perdez tous les avantages d’un tel équipement. L’idéal est de pouvoir faire 2 ou 3 services avec et ainsi privilégier une autonomie d’au moins 10 heures.

La résistance de la tablette de prise de commande

En restauration, les conditions d’utilisation des périphériques nomades peuvent être extrêmes. Le terminal de saisie de commande doit être résistant à l’eau pour éviter qu’il ne fonctionne plus si une boisson se renverse dessus. Il est également préférable qu’il soit résistant aux chocs. En effet, il peut tomber ou prendre des coups dans le feu du service.

La portée du Bluetooth

Si vous avez une grande salle ou une terrasse, ce paramètre est important afin que vos serveurs puissent utiliser le terminal de commande avec tous les clients.

Le nombre d’appareils à commander

Combien de serveurs avez-vous en salle ? Doivent-ils être tous équipés d’un terminal de commande ? Qui prend les commandes ? Cela dépend de l’organisation de votre restaurant et de votre service.