Le taux de fréquentation de votre commerce est satisfaisant mais votre chiffre d’affaires ne décolle pas ? Et si vous agissiez pour augmenter le montant du panier d’achat moyen de vos clients ? Pour un nombre de ventes identique, vous allez accroitre votre chiffre d’affaires. Voici 5 techniques efficaces pour augmenter le panier d’achat moyen de ses clients.

Augmenter les prix

Des produits vendus plus chers contribueront à augmenter le panier d’achat moyen des clients. Cette logique imparable peut toutefois effrayer certains commerçants. Leur crainte est de perdre des clients à cause de tarifs jugés excessifs. Ainsi, pour être efficace, cette technique doit porter sur le volume d’achat plus que sur une augmentation significative des prix.

Par exemple, un article vendu 4,50 € peut passer à 4,75 € ou 5 €. Le gain réalisé sur la vente d’un seul article n’est pas faramineux. Mais rapporté au nombre d’articles vendus dans l’année mais aussi au nombre de produits sur lesquels cette augmentation va s’appliquer, vous pouvez arriver à quelques centaines ou milliers d’euros.

Si vous vendez des produits ou effectuez des prestations avec des tarifs plus élevés, l’augmentation pourra être plus conséquente sans que cela n’effraie les clients. Le gain financier sera lui aussi plus important. Par exemple, une coupe + couleur facturée à 49 € peut être augmentée de 5 € et ainsi être toujours dans la moyenne nationale.

Favoriser les achats compulsifs

Il est impératif de disposer autour de la zone d’encaissement des présentoirs avec des articles aux prix attractifs. En attendant son passage en caisse, le client sera alors tenté d’en acheter un. C’est une technique adoptée par la majorité des grandes enseignes commerciales. Et nombreux sont les clients à céder à cette technique d’achat et ainsi à gonfler le montant de leur panier d’achat de quelques euros supplémentaires.

Les caisses enregistreuses sont une zone essentielle dans l’aménagement du magasin et la présentation des produits. N’hésitez pas à mettre en valeur certains articles références sur des étagères situées derrière le poste d’encaissement. Cela peut également créer des achats compulsifs.

Pratiquer des tarifs dégressifs

C’est une technique très connue qui va inciter le client à acheter des articles supplémentaires pour profiter d’une promotion. En proposant, par exemple, le 3ème tee-shirt à moitié prix, le client qui ne voulait en acheter que deux va se laisser tenter par cette démarque et ainsi dépenser plus que ce qu’il avait prévu.

Miser sur les ventes additionnelles

Lorsqu’un client achète un produit, vous devez avoir pour réflexe de lui proposer des articles complémentaires. Cela peut être une souris lors de l’achat d’un ordinateur portable, une cravate lors de l’achat d’une chemise, du cirage lors de l’achat de chaussures en cuir, etc.

Une autre technique dérivée de la méthode des ventes additionnelles est la vente en pack. Vous proposez le produit principal dans un pack au sein duquel se trouve des articles complémentaires. En faisant un achat groupé au lieu d’acheter tous les produits séparément, le client fait une économie sur le prix payé. Cela permet également au commerçant d’augmenter le panier d’achat moyen de ses clients.

Optimiser le parcours d’achat

L’agencement d’un magasin est primordial pour déclencher la décision d’achat. Il peut également permettre d’accroitre le contenu du panier de la clientèle.

Par exemple, la majorité des clients se dirigent vers la partie droite du magasin quand ils entrent. C’est pourquoi beaucoup d’enseignes ont placé les caisses sur la gauche afin d’amener le client à parcourir l’ensemble du commerce.