Les commerçants n’ont pas attendu la pandémie de la Covid-19 pour avoir conscience de l’importance des mesures d’hygiène dans un commerce. Cela est, bien entendu, valable dans les commerces de bouche comme les restaurants, par exemple, qui doivent suivre au quotidien un plan de maitrise sanitaire (PMS), mais aussi dans les autres boutiques afin de limiter les risques de propagation de maladies contagieuses (grippe, gastro-entérite, Covid-19…).

Il existe différents outils qui aident à la mise en œuvre des mesures sanitaires. Cela peut passer par une application HACCP comme celle que propose JDC pour faciliter le suivi du PMS par les restaurateurs, mais aussi par un changement des habitudes de paiement. Pour rappel, les cartes bancaires, les pièces et les billets sont des vecteurs importants de microbes. C’est pourquoi il est actuellement conseillé de préférer le paiement sans contact.

Mais lorsque le client veut payer en espèces, le commerçant est dans l’obligation d’accepter ce mode de paiement et se retrouve donc à manipuler pièces et billets. Or, il existe un équipement qui permet d’éviter cela : le monnayeur de caisse.

Absence de manipulation des pièces de monnaie et des billets de banque

Grâce au monnayeur de caisse, le commerçant et ses employés ne manipulent plus les pièces et les billets pendant l’encaissement. Le client insère directement la monnaie dans le monnayeur et celui-ci lui rend la monnaie si besoin.

En plus de renforcer les mesures d’hygiène au sein du commerce, le monnayeur de caisse offre également de nombreux avantages comme :

  • une diminution des erreurs de caisse : plus de risque de se tromper dans le rendu monnaie, c’est la machine qui gère cela automatiquement. Elle reconnait les différentes pièces et billets et peut ainsi rendre la monnaie sans erreur ;
  • la détection des faux billets et des fausses pièces : le monnayeur de caisse rejette les billets et les pièces qui ne correspondent pas aux standards. Le commerçant a donc moins de risque d’accepter un faux billet ou une fausse pièce. Il en est de même pour les pièces de monnaie étrangère qui peuvent être confondues avec 1 ou 2 euros lorsqu’on ne fait pas attention. Ce problème de se pose plus avec le monnayeur de caisse.

Un passage en caisse plus rapide

On sait également que les bactéries et les virus se propagent plus facilement en cas de contact prolongé. En réduisant le temps de passage en caisse, on réduit donc le risque de contamination. C’est ce que permet le monnayeur de caisse. L’employé n’a pas à recompté l’argent donné par le client, cherché la monnaie dans sa caisse (éventuellement ouvrir un nouveau rouleau de pièces) et redonner la monnaie. Tout se fait beaucoup plus rapidement, ce qui limite les contacts et l’attente en caisse.