Une enquête publiée en mai dernier, dans la revue The Confident, a mis en évidence le rôle clé des caisses libre-service dans la hausse des vols dont sont victimes les supermarchés. Cette étude met en avant plusieurs profils de voleurs : certains le font par inattention, d’autres ont mis au point de véritables stratagèmes pour grapiller quelques euros lors de leur passage en caisse.

Les techniques employées pour frauder au niveau des caisses libre-service

Généralement, les supermarchés postent un vigile et/ou un(e) hôte(sse) de caisse au niveau de cette zone. Les clients ne vont donc pas prendre le risque de ne pas scanner l’ensemble de leur panier. Ils vont plutôt frauder au niveau de l’étiquetage des fruits et des légumes qui sont également en libre-service.
En février dernier, nous avions consacré un article sur l’intérêt des balances de caisse afin de limiter les fraudes lors du pesage des fruits et des légumes. Nous avions alors cité quelques techniques comme :

  • ajouter des articles après avoir pesé ;
  • sélectionner une variété moins onéreuse.

C’est cette dernière technique qui est poussée encore plus loin avec les caisses en libre-service. Lors du passage dans une caisse traditionnelle, l’hôte ou l’hôtesse de caisse va scanner le code-barre et voir ce qu’il y a l’intérieur du sachet. Deux variétés de pommes peuvent être confondues et ainsi permettre au voleur de ne pas être pris. Mais, avec les caisses en libre-service, ce contrôle visuel n’existe plus. Certains clients n’hésitent alors pas à sélectionner des légumes beaucoup moins chers et n’ayant rien à voir avec ce qu’ils ont réellement dans leur sachet. C’est ainsi qu’un commerce en Australie a constaté qu’il avait vendu plus de carottes qu’il n’en avait eu en stock. Or un kilo de carottes coûte beaucoup moins cher qu’un kilo d’asperges ou de pêches.

Comment lutter contre ces fraudes ?

La solution la plus simple est de privilégier les caisses enregistreuses classiques avec des hôtes ou des hôtesses de caisse. Si toutefois, vous désirez implanter quelques caisses en libre-service, il convient de mobiliser du personnel en conséquence afin qu’une personne ait toujours en visuel les clients qui passent dans cette zone. Il est également conseillé de prévoir du personnel au niveau du pesage des fruits et des légumes pour limiter la fraude.