Avec l’essor du e-commerce, on pouvait penser que la boutique traditionnelle allait connaître un déclin. Bien au contraire, le digital et le physique tendent à se compléter, ils sont de plus en plus interdépendants. Pour preuve l’apparition du néologisme « phygital ».

Le phygital, ou comment physique et digital se complètent

Le consommateur moderne adopte des comportements d’achats nouveaux. Il recherche, observe, compare, met en concurrence, s’émeut et s’exprime. Il ne se déplace pas pour rien. Il se rend en boutique pour trouver de l’attention, du conseil et vivre une expérience qu’il pourra partager.

La digitalisation du point de vente n’est donc pas une histoire de gadget. Placer un écran plat dans sa boutique et mettre en ligne un site web n’est pas suffisant. Il faut concentrer ses efforts sur l’amélioration de l’expérience d’achat, et orienter sa réflexion stratégique en adoptant le point de vue du client.

Le digital produit trois types d’impacts sur un commerce physique :

  • Il améliore la fréquentation (web to store)
  • Il dynamise l’expérience d’achat (ventes additionnelles)
  • Il fidélise les clients (contact post-achat)

Améliorer sa fréquentation en boutique par le digital

Le click & collect  Cette technique très simple désigne le fait de commander des produits en ligne puis de les retirer en boutique. Le client économise sur les frais de ports et sera potentiellement plus enclin à faire un achat additionnel lors de son passage en boutique. Il revient ensuite au commerçant de mettre en valeur des produits uniquement disponibles en magasin.

Le couponing 2.0 : La plupart des commerces disposent d’une page Facebook ou d’un compte Instagram. La technique consiste à proposer un bon d’achat ou de réduction aux clients via les réseaux sociaux, valable uniquement en magasin.

Dynamiser l’expérience d’achat en magasin

Les bornes interactives : Les bornes interactives commencent à faire partie du quotidien. On en trouve aussi bien dans les hôpitaux que dans les centres commerciaux, et dorénavant dans les boutiques. Elles permettent par exemple d’essayer un produit facilement (par exemple les cabines d’essayage digitales), de consulter les stocks ou les différentes gammes et coloris. Elles servent aussi à partager son expérience d’achat sur les réseaux sociaux.

Le vendeur ambassadeur digital : Le rôle du vendeur en boutique se transforme avec la digitalisation du point de vente. Plus qu’un conseiller, c’est désormais un ambassadeur. Grâce aux réseaux sociaux, il peut partager ses coups de cœur produits, ses nouveaux arrivages, partager des photos avec des clients satisfaits… Il est un véritable ambassadeur qui doit incarner la philosophie du magasin et son savoir-faire.

 Fidéliser la clientèle via le contact post achat

La collecte d’avis : Un simple e-mail post-achat dans lequel vous demandez un retour d’expérience au client. Ce dernier vient de quitter votre boutique, a peut-être été conseillé et a probablement acheté. Il est très important de collecter les avis des clients pour ajuster votre stratégie. Cela peut se faire de façon automatique avec un système de carte de fidélité ; à chaque passage de la carte de fidélité en caisse un email est envoyé dans l’heure qui suit au client avec un simple questionnaire.

Découvrez Kezia II, le système d’encaissement informatisé de JDC

Kezia II est le logiciel complet pour la gestion de l’encaissement à l’ère digitale. Gestion des clients, des articles, des achats,  des stocks et analyse des ventes : tout ce dont un commerçant a besoin pour piloter son activité. Il offre la possibilité de consulter depuis le site central toutes vos données consolidées, de contrôler vos vendeurs et intègre toute la partie monétique pour un encaissement facile quelque soit le mode de paiement ( Visa MasterCard sans contact, Apple Pay, Amex, Connects Tickets restaurant, lecteur chèque). C’est la solution idéale pour centraliser et connecter vos différents supports : site internet, gestion de boissons, monétique, balance de pesage, alarme et vidéo-protection… Plus de détails sur Kezia II ici.

 

La tendance digitale est en pleine expansion, les techniques sont nombreuses et souvent simples à mettre en œuvre alors n’hésitez plus et lancez-vous ! Vous aussi faites entrer votre boutique dans l’ère phygital !