Vous avez besoin d’écouler votre stock et donc de proposer vos articles à un prix promotionnel. Mais quels sont les procédés commerciaux qui vous permettent de le faire ? Vous trouverez dans cet article les différences entre liquidations, soldes et ventes au déballage (connues sous le nom de braderies également) afin de pouvoir respecter les règlementations en vigueur. Par ailleurs, il est tout à fait possible de réaliser des offres promotionnelles en dehors de ces opérations commerciales. Elles ne devront alors pas faire l’objet d’une communication ou de publicité.

La vente au déballage ou braderie

Il s’agit d’une vente qui prend place sur un emplacement qui n’est habituellement pas dédié à la vente de marchandises. Pour les commerçants, elle a souvent lieu devant leur magasin. Lorsque la surface concernée est inférieure à 300 m², c’est le maire qui doit donner son accord. Au-delà, c’est de la compétence du préfet.

Pensez à vous équiper d’un terminal de paiement électronique portable si vous prévoyez la possibilité d’encaisser les achats à l’extérieur de votre boutique.

La liquidation du stock

Il s’agit d’une opération ponctuelle visant à écouler la totalité du stock en pratiquant des prix cassés. Elle ne peut avoir lieu que dans les cas suivants :

  • Cessation totale d’activité ;
  • Changement d’activité ;
  • Modification des conditions d’exploitation comme des travaux entraînant une suspension de l’activité durant au moins 8 jours ;
  • Suspension saisonnière de l’activité durant au moins 5 mois.

La liquidation ne peut porter que sur les produits présents dans le local. Cela signifie que les articles stockés dans un entrepôt ne peuvent pas être vendus dans ces conditions. Par ailleurs, il est interdit d’effectuer des opérations de réassort durant cette période.

Les opérations de liquidation ne doivent pas dépasser 2 mois (15 jours pour les commerçants saisonniers). Elles doivent être déclarées en préfecture entre 5 et 3 mois avant la date prévue. Lors de l’envoi de cette demande, le commerçant doit joindre la liste détaillée des articles concernés. Seuls ces derniers pourront être vendus durant l’opération.

Les soldes

Elles ont lieu deux fois par an pendant 6 semaines à chaque fois. Les dates sont fixées par arrêté préfectoral. C’est un moment très attendu par les commerçants pour écouler le stock de la saison passée. Il y a généralement beaucoup de monde devant les caisses enregistreuses pendant les premiers jours car c’est à ce moment que l’on trouve le plus de choix parmi les articles soldés.

Pour être soldé, un produit doit être en rayon depuis au moins un mois. La réduction appliquée doit être effective. Le commerçant n’a pas le droit de gonfler les prix pour vendre le produit au même tarif qu’habituellement. En revanche, il a le droit de vendre à perte.