La performance d’un point de vente s’apprécie en fonction d’un certain nombre de critères comme la valeur moyenne du panier d’achat, le taux de conversion, etc. L’analyse de ces différents éléments permet de pondérer le montant du chiffre d’affaires et d’affiner la vision qu’un commerçant peut avoir de son activité. Afin d’améliorer la performance d’un point de vente, il est possible d’actionner plusieurs leviers que nous allons détailler ci-dessous :

La qualité de l’offre produit

Il est essentiel pour un commerce de proposer des produits en adéquation avec la saison. Par exemple, un magasin de prêt-à-porter doit proposer la collection automne – hiver en décembre et non des maillots de bain. L’offre d’un restaurant sera d’une plus grande qualité avec des produits de saison et des plats préparés sur place.

La présence d’un concept

Parmi tous les commerces d’une ville, il faut se démarquer pour attirer la clientèle. Il est donc important de centrer son activité autour d’un concept clairement identifiable. Pour reprendre l’exemple du restaurant, il faut que la carte soit cohérente et que le client puisse identifier le type de plats qu’elle va contenir. On ne propose pas à la fois des sushis et des pizzas, des plats du terroir et du fast food.

Un service client discret et présent

Le personnel doit être présent pour répondre aux besoins des clients. Mais il ne doit pas devenir étouffant. Il faut une juste mesure.

Il revient également au commerçant d’anticiper et de planifier un nombre suffisant d’employés pour fluidifier le passage en caisse.

Un bon service client passe également par une personnalisation de l’offre avec, par exemple, un programme de fidélité ou des conseils adaptés au client. Il prend également en compte les attentes de la clientèle : paiement sans contact pour gagner du temps, possibilité d’être encaissé à table avec un TPE mobile, politique de retour claire, etc.

Le choix du merchandising

Le merchandising est une notion vaste qui englobe l’agencement du point de vente, son approvisionnement, la mise en valeur des produits, etc. Concrètement, cela se traduit par un commerce dans lequel :

  • le client peut circuler sans avoir l’impression d’étouffer,
  • les linéaires mettent en valeur les produits,
  • la vitrine est attractive.

Ce levier convient également aux commerçants tels que les coiffeurs ou les restaurateurs. Un restaurant avec de l’espace entre les tables sera plus apprécié qu’un restaurant où l’on a l’impression de manger avec ses voisins de table. Un salon de coiffure avec des zones identifiées sera plus agréable (lavage des cheveux, coin détente, etc.).

Une présence en ligne

Les réseaux sociaux sont devenus un enjeu majeur pour les commerces qui doivent être présents sur au moins l’une de ces plateformes. Cela leur permet de communiquer avec leurs clients et de connaître leurs attentes.

La mise en ligne d’un site internet est également essentielle car de plus en plus de personnes effectuent d’abord des recherches en ligne avant d’acheter un produit ou de recourir à une prestation.