La gestion des stocks est un élément important pour tous les commerçants. Trop stocker peut revenir cher : achat, entreposage et éventuelle dévalorisation ou dégradation des produits représentent un coût bien réel. Ne pas assez stocker peut conduire à des ruptures et à manquer des ventes, voire même perdre définitivement certains clients. Retrouvez nos 5 conseils pour optimiser la gestion des stocks.

Se doter des bons outils

Gérer un stock manuellement est de moins en moins envisageable. Aujourd’hui, les solutions informatiques existent et facilitent le quotidien des commerçants. Ces derniers peuvent ainsi investir dans un logiciel de caisse qui propose également comme fonctionnalité la gestion du stock. Cela permet d’avoir une vision en temps réel de ce dernier et ainsi de pouvoir passer ses commandes fournisseur en quantité raisonnable et en temps voulu.

Connaître les fournisseurs

Une bonne gestion des stocks passe également par une bonne connaissance des fournisseurs. Quel est leur délai de livraison ? Sont-ils réactifs en cas de demande urgente ? Pour cela, il convient de bien compléter les fiches fournisseurs que proposent les logiciels de caisse ou de gestion.

Etablir des process

La manipulation du stock doit être organisée. Il est important de mettre en place des procédures qui vont minimiser le risque de pertes, de double comptage, de vols… Elles permettent également de suivre les différentes étapes par lesquelles passe le produit et ainsi de pouvoir facilement le localiser.

Organiser le local où est entreposé le stock

Les produits doivent être étiquetés pour pouvoir être suivis. Une bonne gestion de stock implique un espace de stockage organisé. Vous devez savoir où se trouve tel ou tel produit. Il doit y avoir une logique dans votre rangement. Les dates d’expiration pour les produits périssables doivent être identifiées pour éviter les pertes.

Définir des seuils d’alerte

Il convient de déterminer le nombre de produits suffisant pour maintenir l’activité du commerce, le seuil à partir duquel il faut lancer une commande auprès du grossiste et un seuil d’alerte quand la quantité de produits est clairement insuffisante.

En plus de toutes ces actions, veillez à effectuer des rotations complètes de votre stock assez régulièrement pour ne pas vous retrouver avec des produits présents depuis trop longtemps dans votre espace de stockage.